Théâtre du mouvement total, Osaka

réalisé pour le groupe Mitsui lors de l'Exposition universelle d'Osaka en 1970


Taro Okamoto et Jacques Polieri

Taro Okamoto et Jacques Polieri
à l'aéroport de Tokyo, 1970


Theatre du mouvement total

Théâtre du mouvement total, Osaka, 1970
Une plate-forme circulaire mobile contrôlée par des machinistes supporte trois plateaux télescopiques réservés au public. On accède à ces plateaux par trois entrées situées à des niveaux différents. À l'arrivée du public, au début du spectacle, un petit écran se trouve face à chaque plateau-public,qui constitue alors une petite salle en soi. L'action commence par une projection cinématographique sur ce petit écran qui s'escamote ensuite pour laisser place à une projection totale de 360° (cinéma, diapositive, etc.). Les plateaux-public sont alors mis en mouvement, se déplacent dans les trois dimensions et participent aux rythmes des images et des sons. Vers la fin du spectacle, les mouvements verticaux des podiums-public sont combinés avec ceux du dôme, dont les couleurs se modifient et s'harmonisent avec les projections et la partition sonore.